Recherche



Tête froide

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Des drames, des passions amènent des existences à basculer d’un univers à un autre, des personnages gardent la tête froide, certains perdent leur sang-froid… Isabelle vit un amour virtuel, Mustapha le magicien doit surmonter une grande épreuve, Ariel rêve de s’enfuir comme la petite chèvre de monsieur Seguin, Pierre a l’air fou à cause d’un chien laid, Lorenzo est victime d’intimidation, Cédric et Sébastien sont poursuivis par un criminel, un danseur de hip-hop rencontre son ex avec un autre homme, un fugueur s’endort dans une ruelle…

Découvrez aussi le témoignage d’une jeune fille qui appelle à l’aide et, en écho, un texte où l’on déclare que la paix rôde dans les parages malgré les intempéries. Et le récit d’une journée à ski où est testée l’endurance d’une ado. Enfin, deux textes sur l’écriture.

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Nombreux personnages âgés de 15 ou 16 ans vivant différentes situations problématiques dont l’intimidation, la dépression, la violence psychologique et physique, le harcèlement et le taxage.

    « Au contraire, les jeunes, sous l’emprise d’une folie collective, lui crachent au visage, se jettent sur lui et le rouent de coups de poing et de pied sans souci pour sa blessure qui le fait souffrir pendant que Steve l’achève à coups de couteau, sans pitié. » (p. 128-129)
     
  • Textes parfois moralisateurs.

    « Dans ma nouvelle Barbe noire, je souhaite encourager les victimes à dénoncer les agresseurs… » (p. 41-42) 

    « Un lion qui copie un lion devient un singe. » (p. 99)
     
  • Nouvelles qui exploitent des situations réelles et touchantes de la vie des jeunes; intrigues qui mènent à des dénouements parfois heureux, parfois tragiques.

    « Ô miracle! j’étais tout à coup complètement guéri! Je découvrais la vraie magie, la magie de l’amour. » (p. 110)

    « Justin râle. Chaque souffle est plus lent que le précédent. [...] Au bout de deux ou trois minutes, le blessé rend l’âme. » (p. 129)
     
  • Nombreux commentaires de l’auteure au sujet de son écriture.

    « Je m’inspire alors du cinéma d’épouvante que j’ai vu… » (p. 27)
     
  • Narrateur omniscient ou participant, selon la nouvelle littéraire.

    « Lorsque je bavarde avec des amis, je leur dis, de préférence, que je me nomme Hugo comme le grand Hugo Girard... » (p. 97)

    « Sur le coup, quand la belle Audrey l’a quitté pour un autre, il a bien pensé mourir de chagrin... » (p. 124)

Langue

  • Registre courant privilégié dans les passages narratifs et dans les commentaires de l’auteure. Registre souvent familier dans les séquences dialogales.

    « - Hé Yo! Zozo l’homo! Où c’tu vas de même, le fif? lui demande James. » (p. 113)

    « L’écrivain doit souvent oublier les jeux video et les émissions de télévision qui nuisent à l’imagination pour lire s’il veut mieux écrire. » (p. 153)
     
  • Variété d’éléments et de procédés linguistiques, syntaxiques et stylistiques qui agrémentent le texte (p. ex., onomatopée, comparaison, énumération).

    « Passaient devant elle les boîtes de conserve, les olives et les cornichons, les bouteilles de gingembre et de cannelle, les beignes, le sucre, les raisins et les fromages… » (p. 46)

    « Semblable à un ballon au bout d’une ficelle. » (p. 48)

    « Yap, yap, yap! » (p. 66)
     
  • Lexique varié évoquant plusieurs sujets et thèmes liés à la réalité et au vécu du lectorat ciblé; niveau de langue accessible bien que le vocabulaire soit parfois avancé.

    « Parfois, le corps dégingandé, la tête brinquebalante, Ariel valsait en cadence avec des gamins imberbes ou avec les clowns du quartier. » (p. 74)

    « Je suis né avec la fibrose kystique. » (p. 98)

Pistes d'exploitation

  • Monter, avec le groupe-classe, une pièce de théâtre qui s’inspire de la nouvelle La peur au ventre ou Dans les brumes de la passion; présenter la pièce aux élèves de l’école dans le cadre d’une campagne de sensibilisation contre la violence, le taxage ou l’intimidation.
  • Amorcer, avec les élèves, une réflexion sur la violence envers les femmes suite à la lecture de la nouvelle Barbe Noire.
  • Suite à la lecture et à l’analyse de Aux sources de la nouvelle - Réflexions pour toi qui rêves d’écrire une nouvelle, inviter les élèves à écrire une nouvelle littéraire.

Conseils d'utilisation

  • Aborder les sujets et les thèmes en tenant compte du vécu et de la réalité de l’élève. Certaines nouvelles s’adressent plus aux jeunes filles (p.ex., Amourfou.com), d’autres à un groupe d’âge de 14 à 18 ans (p. ex., Sur la corde raide des rêves et de l’amour et Dans les brumes de la passion).
  • Mettre en contexte les thèmes et les sujets délicats (p. ex., intimidation, dépression, suicide, violence); discuter des messages moraux et éthiques qui s’en dégagent.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca