Recherche



Deux garçons et un secret

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Émile et Mathis sont les meilleurs amis du monde. Ils partagent leurs jeux. Leurs collations. Et leurs secrets.

Un beau matin, Émile fait une découverte dans le carré de sable. Ça lui donne une idée. La plus meilleure idée de toute sa vie. Sauf que certains trouvent que c'est la plus mauvaise idée de toute sa vie. Que fera Émile?

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Personnages principaux, Émile et Mathis, meilleurs amis qui décident de se marier.

« Émile et Mathis sont les meilleurs amis du monde.
Ils partagent leurs jeux.
Leurs collations.
Et leurs secrets.
Un beau matin, Émile fait une découverte dans le carré de sable.
Ça lui donne une idée.
La plus meilleure idée de toute sa vie.
Lorsque Mathis vient le rejoindre au parc, Émile lui dit :
- J'ai trouvé une bague! Veux-tu te marier avec moi?
- Oui! Oui! On se marie! s'exclame son ami. »

  • Personnages secondaires, Marianne, amie de Mathis et Émile, qui appuie leur idée de se marier, Justin, camarade de classe, qui croit qu'un mariage entre deux garçons est impossible, les parents d'Émile, qui trouvent répréhensible le mariage entre garçons, et les parents de Mathis, qui lui témoignent leur ouverture à son idée de marier Émile.

« - Je te donne une de mes bagues, à une condition, dit Marianne.
- C'est quoi, ta condition? demande Mathis.
- Je serai votre bouquetière. »

« Justin hausse les épaules :
- Il faut être grand pour se marier pour de vrai.
Et puis, un mariage entre deux gars, ça se peut pas. » 

« Ce soir-là, au souper, Émile montre sa bague à ses parents et leur annonce :
- Je me suis marié avec Mathis aujourd'hui.

La mère d'Émile grimace comme si elle avait mis trop de sel sur ses patates. Le père d'Émile fronce les sourcils et déclare :

- Ne dis pas de bêtises, Émile. Un gars ne se marie pas avec un gars. Ça ne se fait pas. »

« Lorsque la maman de Mathis le borde dans son lit, elle lui dit :
- Quand tu seras grand, si Émile et toi, vous vous aimez encore, vous pourrez vous marier pour de vrai. »

  • Récit à intrigue subtile, qui sensibilise le lectorat à l'importance d'être ouvert à la diversité et de respecter les différences; sujet apte à susciter la réflexion et la discussion de par les thèmes exploités (p. ex., amitié, mariage, préjugé, secret).

« Sous le grand érable, Mathis dit :
- Émile, tu es mon plus meilleur ami. Je te marie parce que tu ne ris jamais de moi quand je tombe en jouant au hockey. »

« - Émile et Mathis s'aiment. Donc, ils ont le droit de se marier! répond Marianne. »

« Ce soir-là, au souper, Mathis dit à ses parents :
- Émile et moi, on n'est plus mariés. Son papa dit qu'un gars, ça ne peut pas se marier avec un gars. »

« Mathis sourit :
Des fois, les enfants ont de secrets. Comme les parents. »

Présentation

  • Illustrations caricaturées s'étalant généralement sur pleine page ou double page; prédominance de teintes orangées et bleutées traduisant la tendresse, la douceur et l'ouverture d'esprit des enfants; caricatures qui révèlent les émotions des personnages; scènes détaillées qui accentuent les relations entre les personnages dans un cadre quotidien et réaliste.
  • Mise en page aérée; texte de 2 à 10 lignes, disposé à des endroits variés sur la page; caractères d'écriture noirs sur fond blanc ou coloré; grande taille de police adaptée au lectorat visé; courtes dédicaces de l'auteure et de l'illustratrice ainsi qu'un message de l'auteure au début de l'œuvre.
  • Présence d'éléments graphiques (p. ex., majuscules, italiques, deux-points, tirets) qui facilitent l'interprétation du texte.
  • Dimensions : 27 cm x 27 cm; couverture rigide, papier glacé.

Langue

  • Registre de langue courant; utilisation prédominante de mots fréquents et familiers (p. ex., ami, sable, bague, mariage); emploi de mots nouveaux (p. ex., bouquetière, hausse, faufile, fronce, borde), de quelques mots et expressions du registre familier (p. ex., plus meilleur, ça se peut pas, t'es, démarier) et du mot inventé « extra-méga-super » compréhensibles à l'aide du contexte et des illustrations.
  • Emploi de phrases de base, de phrases transformées et de phrases à construction particulière; phrases généralement courtes; utilisation d'une variété de types et de formes de phrases (p. ex., exclamative, interrogative, négative, emphatique) favorisant une lecture dynamique.

« Sous le grand érable, Émile dit :
- Mathis, tu es mon plus meilleur ami. Je me marie avec toi, comme ça je pourrai emprunter ton camion de pompiers! »

« Le lendemain, Émile dit à Mathis :
- Je ne peux plus porter ma bague.
Mon papa ne veut pas qu'on soit mariés. »

« Émile réfléchit très fort à ce que Marianne lui a dit.
Et ça lui donne une idée.
La plus meilleure idée de toute sa vie.

- Marianne, tu me donnes tes rubans?
- Pourquoi? demande Marianne.
- C'est un secret. Mais c'est extra-méga-super important. »

  • Utilisation de procédés stylistiques (p. ex., structure répétée, énumération, comparaison) qui enrichissent le texte et agrémentent la lecture.

« Lorsque les confettis sont prêts, Émile se faufile en cachette dans la cuisine.
Lorsque les guirlandes sont prêtes, Mathis se faufile en cachette dans la salle de bain. »

« À la récré, Émile ne veut pas jouer aux billes.
Ni au ballon.
Ni dans la cage à grimper. »

« Émile dit à Mathis :
- Des fois, les parents se trompent. Comme les enfants. »

  • Séquences descriptives permettant de se situer dans le temps et le lieu de l'action; séquences dialoguées qui aident à comprendre les émotions des personnages ainsi que les relations entre eux.

« Sous le grand érable, Mathis dit :
- Émile, tu es mon plus meilleur ami. Je te marie parce que tu ne ris jamais de moi quand je tombe en jouant au hockey. Quand on sera grands, on habitera dans la même maison et on mangera de la réglisse rouge tous les jours. »

« La mère de Mathis grimace comme si elle avait mis trop de vinaigre dans sa salade. Le père de Mathis fronce les sourcils et déclare :
- Émile est encore ton meilleur ami. Personne ne peut t'enlever ça. »

« Marianne lui demande :
- Pourquoi t'es triste, Émile?
- J'ai été obligé de démarier Mathis. Mes parents disent que les garçons ne peuvent pas se marier ensemble.

Marianne secoue la tête et dit :
- Les parents ne savent pas toujours tout! Des fois, ils se trompent. Maman me l'a dit. Papa aussi. »

Pistes d'exploitation

  • Avant la lecture, demander aux élèves d'observer l'illustration sur la première de couverture et de prédire le secret dont il sera question dans le récit. Écrire les prédictions sur une grande feuille, puis les vérifier après la lecture. Animer une discussion à l'aide de la question suivante : Que penses-tu du secret des deux garçons?
  • Écrire, sur des bandes de papier, des exemples de mises en situation où il est acceptable de garder un secret (p. ex., maman organise une fête surprise pour papa) et où l'on devrait dévoiler un secret (p. ex., un camarade de classe est victime d'intimidation), puis les déposer dans une boîte. Inviter les élèves à piger au hasard une bande, à lire à voix haute la mise en situation, puis à dire s'il est acceptable ou non de garder ce secret et d'expliquer pourquoi.
  • Inviter les élèves à rédiger, dans leur journal personnel, une entrée qui fait valoir leur point de vue sur la fin du récit, en répondant aux questions suivantes : Le récit a-t-il une fin heureuse ou malheureuse? Pourquoi penses-tu cela? Former des équipes, puis demander aux élèves de faire part de leur point de vue aux membres de leur groupe.
  • Proposer aux élèves d'utiliser le matériel de leur choix pour confectionner un bracelet que Mathis et Émile pourraient porter comme signe de leur grande amitié. Exposer les créations dans la salle de classe.

Conseils d'utilisation

  • Sensibiliser les élèves au préjugé contre le mariage entre garçons, dont traite le récit et à l'importance de demeurer ouvert à la diversité et de respecter les différences.
  • Mettre à la disposition des élèves d'autres œuvres de la même auteure, tels que 100 bonshommes de neige, Une maman pour Kadhir et La corde à linge magique, dont les fiches descriptives se trouvent dans FousDeLire.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 1re à 4e année, Série : 1 jour 1 question, Pourquoi certaines personnes sont contre le mariage pour tous?


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca