Recherche



Une mission sans peur

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Mirmaëlle vient d'obtenir son diplôme de fée des dents. Elle est bien décidée à mener sa première mission à la perfection. Mais avec son rhume et sa maladresse, tout ne se passe pas comme prévu… Un ennemi inattendu risque aussi de bouleverser ses plans.

(Tiré de la quatrième couverture du livre.)

Contenu

  • Personnage principal, Mirmaëlle, fée des dents nouvellement diplômée qui vit des aventures mouvementées lors de sa première mission.

« Depuis la veille, Mirmaëlle ne se sent pas très bien. Mais un petit rhume ne va pas l’empêcher d’accomplir son important travail de fée des dents! Diplômée du Collège des fées depuis à peine deux semaines, elle en est à sa première sortie non accompagnée.
[…]
Après l’obtention de son diplôme, Mirmaëlle a reçu son affectation* : le Verger fleuri. Elle est ainsi devenue responsable des dents des habitants de ce quartier.

* Information sur l’endroit où elle travaillera. » (p. 3-4)

  • Quelques personnages secondaires, dont une fée des dents de niveau Or, qui accompagne Mirmaëlle lors de son stage de fée, Julianne et Arnaud, deux amis qui espèrent que la fée des dents leur rendra visite pendant la nuit, et une méchante souris qui tente d’intimider Mirmaëlle.

« Une fée des dents de niveau Or l’a suivie dans ses trois premières visites. Puis elle lui a annoncé :
- Vous avec terminé votre stage avec succès. Félicitations! » (p. 5)

« Mirmaëlle […] place la dent dans son coffre-fort portatif et en retire sept pièces de monnaie. Sourire étincelant aux lèvres, elle les dépose dans la boîte de Julianne. » (p. 11)

« Mirmaëlle note l’adresse : 24, rue des Abricotiers. Il s’agit de la dent du fameux Arnaud, l’ami de Julianne. - Tu parles d'une heure pour prendre un rendez-vous, grommelle la fée. » (p. 25)

« Ce soir, j’ai rencontré la souris pour la première fois ET je n’ai PAS eu peur. En fait, je n’ai pas montré ma peur. Cette souris est colérique et méchante. Nos chemins vont sûrement se croiser de nouveau. Elle veut mettre la patte sur MON quartier. » (p. 46)

  • Miniroman à intrigue captivante, qui relate les aventures d’une fée des dents débutante qui réussit à surmonter les obstacles rencontrés lors de sa première mission; thèmes familiers (p. ex., fée des dents, magie, mission, courage) permettant au lectorat visé de faire des liens avec son vécu.

« Mirmaëlle met sa cape en laine blanche. Puis elle enfile ses gants magiques. Après s’être assurée que son minuscule coffre-fort est bien fixé à sa ceinture, elle passe doucement sa langue sur ses incisives supérieures et s’envole aussitôt. La fée rigole en se rappelant ses années d’études : "Dire que ça m’a pris deux ans pour réussir à effectuer mon premier décollage!" 

En chemin, elle essaie d’imaginer comment va se dérouler sa visite. Des papillons d’excitation et de crainte lui chatouillent l’estomac. » (p. 7-8)

« La dent y est! C’est une incisive sans carie et bien brossée : superbe! 

Mirmaëlle lui attribue la note parfaite et accorde donc le montant maximum. » (p. 10-11)

« Dès qu’elle atterrit dans son entrée, Mirmaëlle enlève sa cape, puis ses gants magiques. Les gants sont la pièce de vêtement la plus importante d’une fée. Sans eux, impossible de faire disparaître les vitres pour pouvoir entrer sans bruit dans les maisons. » (p. 23)

« Avec les souris, le mot d’ordre est de ne jamais montrer sa peur.
- Va-t’en ou je te dénonce, grommelle la fée. Tu n’as aucun droit dans ce quartier. » (p. 32)

Présentation

  • Nombreuses illustrations caricaturées en noir et blanc, qui occupent généralement demi-page ou tiers de page, permettant d'établir des liens avec le texte; présence d'éléments visuels (p. ex., plan du quartier, onomatopée, idéogramme, plaque de rue, notes dans le journal de Mirmaëlle) soutenant la compréhension de l'œuvre.
  • Mise en page aérée; texte réparti en huit courts chapitres numérotés aux titres accrocheurs; caractères d'écriture noirs sur fond blanc; taille de police adaptée au lectorat visé; courtes dédicaces de l'auteure et de l'illustratrice au début de l'œuvre; première de couverture et aperçu de deux œuvres de la même collection à la fin.
  • Nombreux éléments graphiques (p. ex., guillemets, astérisques, notes de bas de page, tirets, points de suspension, caractères gras, italiques, acronyme, parenthèses, majuscules) facilitant la lisibilité de l'œuvre.
  • Dimensions : 12,5 cm x 17,5 cm; couverture souple; format livre de poche.

Langue

  • Registre de langue courant; utilisation prédominante de mots fréquents et familiers (p. ex., dents, maison, chambre, gants, boîte); emploi de mots nouveaux (p. ex., incisives, baldaquin, somnifère, furtivement, cliquetis, galions) compréhensibles à l’aide du contexte et des notes de bas de page; présence de quelques mots inventés (p. ex., achambrissage, somnipoudre) injectant des brins d’humour dans le texte.
  • Emploi de phrases de base, de phrases transformées et de phrases à construction particulière; utilisation d’une variété de types et de formes de phrases (p. ex., exclamative, interrogative, impérative, négative, passive, impersonnelle) favorisant une lecture dynamique.

« Julianne poursuit :
- As-tu beaucoup de travail cette nuit? La dent de mon ami Arnaud bougeait ce matin. Est-ce qu’il l’a perdue? As-tu regardé dans son coffre de pirate?
Mirmaëlle se gratte nerveusement le menton. Elle répond :
- Je, euh… ne visite que toi ce soir. » (p. 17)

« La fée des dents n’en revient pas! Elle est tout à coup très fière d’elle-même. Les enfants se rendorment donc sans qu’on ait besoin de leur chanter une chanson ou de leur mettre de la somnipoudre sur le nez! On ne leur avait pas appris ça à l’école! » (p. 20)

« Mirmaëlle ne veut surtout pas réveiller Arnaud. En s’approchant encore de l’oreiller, la souris susurre :
- Allez, laisse-moi prendre cette dent. » (p. 33)

« Les dents ne sont pas toutes déposées en même temps. Il faut vérifier plusieurs fois par soir le tableau d’affichage lumineux. » (p. 47)

  • Nombreux procédés stylistiques (p. ex., métaphore, répétition, énumération, interjection, personnification, expression imagée) qui enrichissent le texte et agrémentent la lecture.

« - Oreiller de soie et drap de velours, dans les bras du sommeil, il faut attendre le jour… » (p. 14)

« Il ne faut jamais parler aux enfants, jamais au grand jamais! » (p. 15)

« Je suis absolument, infiniment, totalement désolée de t’avoir réveillée… » (p. 16)

« - Ouf! s’exclame-t-elle, en s’assurant que la fenêtre s’est refermée à temps. » (p. 22)

« Il n’y a pas de doute, une nouvelle dent l’appelle! » (p. 24)

« Une sensation désagréable lui chatouille l’estomac. » (p. 27)

  • Prédominance de séquences descriptives qui permettent de s’immiscer dans l’esprit de Mirmaëlle et apportent des précisions sur le temps, le lieu et les événements; séquences dialoguées qui aident à comprendre les émotions des personnages et les relations qui existent entre eux.

« Une petite fille d’environ six ans dort dans un lit à baldaquin. Des animaux en peluche sont alignés sur une étagère. Avec leurs poils longs et soyeux, ils sont exactement comme Mirmaëlle les aime.
La fée, consciencieuse, se rend d’abord près de la fillette. "Elle a un air coquin, celle-là, avec son nez retroussé", pense-t-elle.
Mirmaëlle aperçoit tout de suite la boîte à dents qui a été placée bien en vue sur la table de chevet. "Surtout, ne pas faire de bruit!" se répète la fée. » (p. 9-10)

« Avant de quitter la petite chambre, Mirmaëlle ne peut s’empêcher d’aller voir de plus près la collection de peluches. Elle a un faible pour tout ce qui est doux au toucher… La fée enlève un gant.
- J’adore les lions! chuchote-t-elle en approchant sa main de la peluche.
Il faut qu’elle vérifie si elle est aussi douce qu’elle en a l’air… Dès qu’elle caresse le lion, celui-ci se met à rugir.
- Oh non, non, non! s’affole Mirmaëlle.
Dans son lit, Julianne s’est réveillée en sursaut. » (p. 12)

« Mirmaëlle s’apprête à passer la main sous l’oreiller afin de saisir la dent lorsque le rongeur bondit entre elle et le garçon endormi et dit :
- J’étais là avant toi.
- Ce territoire m’appartient!
- Tu es une petite nouvelle, constate la souris en reniflant les mains de la fée. Ce sont de beaux gants neufs…
Mirmaëlle n’enlève pas sa main. » (p. 31-32)

Pistes d'exploitation

  • Avant la lecture, poser aux élèves les questions suivantes : Lorsque tu as perdu une dent, où la places-tu pour que la fée des dents la trouve? Où crois-tu que la fée prend l'argent qu'elle remet aux enfants? Selon toi, que fait la fée avec les dents qu'elle recueille? Inviter les élèves à écrire une anecdote à propos de la fée des dents. Regrouper les textes en un recueil, puis le placer dans le coin de lecture.
  • Demander aux élèves, réunis en équipes, de relever quelques exemples de la magie qu'utilise Mirmaëlle (p. ex., Elle passe sa langue sur ses incisives supérieures pour s'envoler. Elle place sa main gantée sur la fenêtre pour faire disparaître la vitre.) Leur demander de modifier les gestes qu'elle pose pour obtenir les mêmes résultats (p. ex., Elle tape des mains pour s'envoler. Elle souffle sur la fenêtre pour faire disparaître la vitre.) Animer une mise en commun afin de permettre aux équipes de faire part de leurs idées au groupe-classe.
  • Demander aux élèves d'observer, à la page 6 de l'œuvre, le plan du quartier où habite Julianne. Leur suggérer de dessiner le plan de leur quartier vu d'en haut, puis d'y inscrire le nom de leur rue. Afficher les dessins dans la salle de classe.
  • Proposer aux élèves, réunis en équipes, de créer une nouvelle aventure en remplaçant la souris par un autre personnage. Les inviter à présenter leur aventure au groupe-classe sous la forme d'une saynète.

Conseils d'utilisation

  • Présenter ou revoir le concept de la perspective de vue d’en haut.
  • Consulter la fiche pédagogique disponible sur le site de l’éditeur.
  • Expliquer aux élèves qu’en Amérique du Nord, c’est une fée qui recueille les dents perdues des enfants, tandis qu’en Europe, c’est une souris qui fait ce travail.
  • Mettre à la disposition des élèves, d'autres oeuvres de la même auteure, telles que La bataille au sommet et Girofle déménage, dont les fiches descriptives se trouvent dans FousDeLire.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 2e année, Série : Les Hipaloulas, La fée des dents.
  •  IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, Maternelle à 2e année, Série : Les Floogals, Mission brosse à dents.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca