Recherche



Capitaine Static 4 - Le Maître des Zions

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Le Capitaine Static, un tricheur? Mais quelle mouche a piqué Van de Graaf, le petit génie de l'école? Lui qui est d'ordinaire si timide, le voilà qui met ses puissants neurones au service de sa vengeance. L'héroïque Capitaine Static aurait-il fait son dernier TIC?

Soyez-en avertis : qui s'y frotte, s'y TIC! Telle est la devise du Capitaine Static.

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Personnage principal et narrateur, Charles Simard, alias Capitaine Static, garçon ayant le pouvoir d'emmagasiner de l'électricité statique et la décharger à volonté, faussement accusé d'avoir triché lors de l'Expo-Sciences.

« Je sens de nouveau l'électricité statique qui s'accumule en moi. Une vraie pile rechargeable! » (p. 15)

« - C'est toi la cause de cette catastrophe! Tu as déréglé le programme de mon ordinateur. Tu as bousillé mon travail! » (p. 32)

  • Personnages secondaires, Angélikou et son complice, Gros Joe, ennemis du Capitaine Static, madame Valence, journaliste qui interview le Capitaine Static, Van de Graaf, surnommé Maître des Zions, qui invente une arme servant à supprimer l'électricité statique, Pénélope et son frère, Fred, amis du Capitaine Static, et les membres du jury de l'Expo-Sciences.

« Gros Joe, pour sa part, s'acoquine avec Angélikou Demontigny. Mes deux ennemis ont songé à une expérience sur les volcans. » (p. 20)

« On me conduit au plateau de télé, d'où l'émission sera diffusée en direct. Madame Valence, la journaliste, m'y accueille chaleureusement et m'invite à m'asseoir. » (p. 36)

« - … Voici ma dernière invention : un pistolet à air ionique. Une seule décharge d'ions permet de neutraliser momentanément l'électricité statique d'une surface. » (p. 47)

« Van de Graaf a ramassé ses lunettes et l'arme qu'il braque dans ma direction. Tel un mur protecteur, Pénélope et Fred se placent devant moi. » (p. 57)

« Les membres du jury s'arrêtent devant nous. Ils nous félicitent pour notre présentation. » (p. 61)

  • Bande dessinée entrecoupée de segments narratifs, où s'enchaînent les aventures d'un superhéros; intrigue riche en rebondissements, qui tient le lectorat en haleine du début à la fin; thèmes exploités (p. ex., Expo-Sciences, électricité statique, manipulation, amitié) aptes à capter l'intérêt du lectorat et à lui permettre de faire des liens avec son vécu.
  • Magnifiques illustrations présentées dans des vignettes de tailles variées; présence d'éléments visuels (p. ex., lignes de mouvements, idéogrammes, onomatopées, affiches) qui animent le récit; utilisation d'une variété de types de plans (p. ex., moyen, rapproché, gros) et d'angles de vue (p. ex., vue frontale, vue latérale, plongée) créant des effets captivants.
  • Mise en page aérée, le texte narratif partageant harmonieusement l'espace avec les vignettes de la bande dessinée; œuvre répartie en sept courts chapitres numérotés; présence d'éléments graphiques (p. ex., points de suspension, points d'exclamation, points d'interrogation, guillemets, italiques) qui facilitent l'interprétation du texte; logo du Capitaine Static centré sur la page de gauche précédant chaque chapitre; dédicace de l'auteur et devise du Capitaine Static au début de l'œuvre; premières de couverture d'autres livres de la même série, aperçu de la série et renseignements sur l'auteur et l'illustrateur à la fin.

Langue

  • Registre de langue courant; utilisation de mots moins connus (p. ex., encolure, sceptiques, s'acoquine, ébahis, comparses) et de quelques mots du registre familier (p. ex., lessivé, abrutis, bousillé) compréhensibles grâce au contexte et aux illustrations; emploi de mots inventés (p. ex., zionisé, Faute de Graaf, Auto Graaf) injectant des brins d'humour dans le texte.
  • Emploi de phrases de base, de phrases transformées et de phrases à construction particulière; prédominance de courtes phrases exclamatives et interrogatives dans les séquences dialoguées, accentuant les émotions de personnages.

« - Un pistolet à eau? Tu veux te mesurer au Capitaine Static avec un jouet?
- Tu parles trop! FEU!
Rien ne se produit…
Absolument rien!
[…]
Subitement, l'évidence me rattrape…
- Vous voyez, tous? Le Capitaine Static n'est qu'un sale menteur. Que du vent! Il n'a aucun pouvoir!
L'étincelle… Il n'y a pas eu d'étincelle qui a jailli de mon doigt… Je ne ressens plus de picotements!
- Tu as trouvé ton Maître des Zions! Ta défaite est totale, Capitaine Static.
Non! Impossible! L'héroïque Capitaine Static n'a pas fait son dernier TIC! De nouveau, je me traîne les pieds sur le tapis. Frénétiquement. Je suis déterminé à renverser la vapeur.
- Tu vas apprendre la leçon, Maître des Zions : qui s'y frotte s'y TIC! » (p. 42-43)

  • Procédés stylistiques (p. ex., répétition, interjection, comparaison, périphrase, expression imagée); emploi de jeux de mots amusants, incitant le lectorat à réfléchir pour en saisir les subtilités.

« Ma tête passe difficilement dans l'encolure. Je dois tirer et tirer. » (p. 11)

« C'est très impoli de ma part de la laisser s'impatienter à l'extérieur. Ah et puis… zut! » (p. 12)

« Tu ressembles au cavalier sans tête, Capitaine Static… » (p. 13)

« Ce gros peureux se réfugie sous la table d'en face, celle occupée par le génie de l'école, Van de Graaf. » (p. 19)

« C'est complexe à faire dresser les cheveux sur la tête! » (p. 19)

« Je ne reconnais plus Van de Graaf, le garçon timide et passionné de sciences. Lui qui était si positif vient de virer au pôle négatif… On croirait presque entendre Gros Joe ou Miss Flissy! Van de Graaf aurait-il subi un lavage de cerveau ou avalé leur discours antistatique? » (p. 40)

  • Séquences narratives et descriptives précisant le temps et le lieu de l'action ainsi que les événements, et permettant de s'immiscer dans l'esprit du Capitaine Static; séquences dialoguées qui aident à percevoir les émotions des personnages et à comprendre les relations qui existent entre eux.

« La sonnerie de la porte d'entrée. Probablement Pénélope, la plus belle fille du quartier qui vient me chercher. Nous nous rendons à l'école ensemble ce matin afin de discuter des derniers détails de notre présentation à l'Expo-Sciences. » (p. 11)

« Le gymnase de notre école est le théâtre de l'Expo-Sciences locale. Une vingtaine de kiosques ont été montés pour l'occasion. Pénélope et moi voulons démontrer que deux citrons peuvent générer de l'électricité pour allumer une ampoule de quinze watts. » (p. 17)

« De la déconfiture la plus totale, Van de Graaf vire soudain à la colère… à mon endroit! Il s'élance vers moi, l'index percutant l'écusson de mon costume plusieurs fois.
- … Tu ne voulais pas que je gagne, n'est-ce pas? Tu sentais que tu n'avais aucune chance avec tes stupides citrons électriques! Tu penses être le seul à pouvoir créer de l'électricité statique? Tu ne peux pas tolérer que quelqu'un te vole la vedette, sale jaloux!
- Ja… jaloux, moi? C'est idiot! Et puis je ne me suis même pas approché de ton ordinateur!
[…]
- Tu n'en as pas terminé avec moi, Capitaine Static!
- MAIS CE N'EST PAS MA FAUTE! » (p. 32-33)

Pistes d'exploitation

  • Demander aux élèves, regroupés en dyades, de suggérer un titre pour chaque chapitre. Choisir, en groupe-classe, les titres les plus accrocheurs.
  • Suggérer aux élèves, réunis en équipes, de relever des passages de l'œuvre, qui montrent que Charles Simard est un garçon orgueilleux (p. ex., « L'entrevue commence. Un moniteur télé, à la gauche de madame Valence, me renvoie mon visage. Hum… Beau bonhomme! J'ai presque envie de me signer un autographe! » (p. 37)). Animer une discussion afin de leur permettre de faire part de leurs trouvailles au groupe-classe.
  • Proposer aux élèves, réunis en équipes, de dramatiser une scène de la bande dessinée (p. ex., Van de Graaf accuse Capitaine Static d'avoir saboté son projet de sciences.) Les inviter à présenter leur saynète devant le groupe-classe.

Conseils d'utilisation

  • Avant la lecture, expliquer aux élèves le lien entre l'électricité statique et les ions.
  • Consulter la fiche d'exploitation pédagogique qui se trouve sur le site de l'éditeur.
  • Inciter les élèves à lire d'autres aventures du Capitaine Static, telles que Capitaine Static 1 et Capitaine Static 2 - L'Imposteur, dont les fiches descriptives se trouvent dans FousDeLire.

Ressource(s) additionnelle(s)

  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 4e à 7e année, Série : Eurékâ!, L'électricité statique.
  • IDÉLLO.org, ressources éducatives en ligne, 3e à 6e année, Série : Vraiment Top!, Top 3 des expériences sur l'électricité statique.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca