Recherche



Ti-Jean-Tête-d'’Or

AjouterAjouter à mon bac de lecture

Aperçu

Ti-Jean repart à l’aventure sur la grande route, s’arrêtant de château en château pour y trouver du travail. Chaque nouvel emploi lui réserve des épreuves qui semblent insurmontables. Mais Ti-Jean sait faire preuve de courage, de débrouillardise et de ruse. Ces qualités suffiront-elles pour qu’il vienne à bout de tous les obstacles qui se dressent sur son chemin?

Dans la lignée des autres contes de Ti-Jean, chacun des cinq chapitres de ce livre raconte un nouvel épisode trépidant dans la vie du jeune intrépide.

(Tiré de la quatrième de couverture du livre.)

Contenu

  • Un personnage principal, Ti-Jean, qui part à l’aventure en relevant les défis qui se dressent sur son chemin; personnages secondaires (p. ex., le roi) qui mettent Ti-Jean à l’épreuve.

    « Ti-Jean rêvait d’une vie meilleure. Il voulait voir le monde, travailler chez des rois, qui avaient la réputation d’être riches, et s’amuser un peu. » (p. 9)

    « Le roi m’a demandé une tâche impossible. Il essaye clairement de m’empêcher d’épouser sa fille. » (p. 171)
     
  • Intrigue divisée en épisodes qui relatent la grande quête de Ti-Jean.

    « Le lendemain matin, le capitaine confia un trousseau de clefs à Ti-Jean en lui disant d’en prendre bien soin, car elles donnaient accès à des trésors. » (p. 128)

    « Le voyage qu’il venait de faire avait duré pratiquement un mois, au cours duquel il avait rencontré toutes sortes de difficultés. » (p. 190)
     
  • Narrateur omniscient qui rapporte les péripéties du conte, révèle les pensées du personnage principal et permet de décrire des situations pour rendre le conte plus vivant.

    « Elle bouscula Ti-Jean et s’approcha du chaudron pour prendre une louche. Ti-Jean sortit alors sa canne de fer et lui asséna un vilain coup qui la fit virevolter dans les airs. » (p. 66)

    « Ti-Jean ne perdit pas de temps et nagea jusqu’au rocher. Il voulait attendre la fin de la tempête pour voir s’il ne pourrait pas aider les naufragés ou récupérer quelques débris utiles, peut-être même un canot de sauvetage. » (p. 122)

    « Cette image le hantait tellement que, quelques jours plus tard, il décida de partir à la recherche de la princesse de ses rêves. » (p. 151)

Langue

  • Registre courant dans la narration et dans le dialogue.

    « En s’engageant dans le tunnel, la sorcière confia à
    Ti-Jean qu’en fin de compte elle en avait assez de vivre dans ce souterrain. » (p. 76-77)

    « - Non, mais je connais d’autres moyens. Ne t’inquiète pas pour moi. » (p. 78)
     
  • Figures de style variées (p. ex., comparaison, énumération, expression idiomatique) qui rendent le texte riche et imagé.

    « Lorsqu’ils atterrirent dans la cour du château, le roi avait le souffle coupé tellement son torse était bombé par l’orgueil. » (p. 21)

    « La sorcière riait, laissant voir ses deux grandes dents qui sortaient de sa bouche comme des dents de lapin. » (p. 80)

    « Il apprit à carguer les voiles, à utiliser une boussole, à connaître l’utilité des divers gréements et même à tenir la barre. » (p. 112)
     
  • Vocabulaire évocateur des sujets du roman (p. ex., la royauté, le merveilleux, le rejet).

    « Lorsque Ti-Jean se demandait quelle pièce allait où, il sortait sa baguette magique, la serrait très fort et la pièce s’installait au bon endroit. » (p. 18)

    « Après que le roi eut fait annoncer dans tout le royaume la fin des tours en bateau volant, la vie reprit son cours au château. » (p. 28)

    « Le couple royal avait même interdit à la princesse de parler à Ti-Jean. Celui-ci se sentit alors brimé dans ses droits d’être humain. Il avait nettement le sentiment qu’on ne voulait plus de lui au château. » (p. 107)

Référents culturels

  • Personnage principal, Ti-Jean, qui, en soi, est un référent culturel de la tradition orale de la francophonie ontarienne et canadienne.

Pistes d'exploitation

  • Demander aux élèves de choisir un chapitre du conte de Ti-Jean-Tête-d’Or et de se mettre dans la peau d’un conteur pour présenter oralement l’épisode choisi.
  • Proposer aux élèves de réécrire un des chapitres du conte Ti-Jean-Tête-d’or en version moderne dans laquelle elles et ils devront faire de Ti-Jean un expert en informatique qui se sert de ses compétences pour aider les autres et réussir ses épreuves. Inclure dans son épisode des champs lexicaux en lien avec la technologie.
  • Inviter les élèves à lire le chapitre 2 de l’œuvre, Le village amorphosé, et relever les ressemblances de cet épisode avec le conte Les musiciens de Brême des frères Grimm (disponible sur le Web).

Conseils d'utilisation

  • Rappeler aux élèves les caractéristiques du conte et faire un survol de l’importance de ce genre dans la tradition orale.
  • Se procurer des enregistrements des contes de Ti-Jean pour rendre le personnage plus réel et mieux apprécier l’art du conteur.


Tous droits réservés © 2014 FousDeLire.ca